web site maker

Voici la ville fortifiée d'Obidos, deuxième destination touristique du Portugal, après Lisbonne bien sûr.

  La Porta da Vila est la porte d’entrée principale d’Obidos. Elle est divisée en deux petites portes. Ce design avait été pensé pour empêcher les cavaleries de charger et les béliers de fonctionner. 

  Le château que l’on voit aujourd’hui date du XIIIe siècle et a été construit sous le règne du roi Dom Dinis. La muraille s’étend sur 1,5 km autour d’Obidos et peut parfois a tteindre 13 mètres de haut. Alors que la construction de cette muraille remonte à l’époque des Maures (du VIIIe au XIe siècle), la muraille que les touristes visitent de nos jours ne date que du XVIIIe, car elle a été restaurée après le tremblement de terre dévastateur de 1755. Il est possible de faire le tour de la muraille à pied. 

    La Ginja d’Obidos est une liqueur sucrée à la cerise qui est fabriquée un peu partout au Portugal mais celle de la région d’Obidos est la meilleure. Le long de la Rua Direita, on trouve de nombreux bars et stands qui proposent de la déguster dans des verres en chocolat ! Jusqu’aux années 1960, cette liqueur était même administrée aux enfants pour les guérir de leurs rhumes et autres petites maladies. 

    L’aqueduc d’Obidos a été construit au XVIe siècle afin que la ville bénéficie d’un approvisionnement constant en eau. Ce projet a été financé par la reine Catherine qui a vendu ses terres de la région d’Obidos afin de payer pour la construction. L’aqueduc fait 3 km de long et se trouve au sud-est d’Obidos. Au bout de l’aqueduc, il y a 3 km de tunnels qui récupèrent l’eau. 

      Dans les années 1950, le château a été transformé en hôtel de luxe.